Des canards bien élevés

 

 

 

En direct du producteur au consommateur

Ferme « La Mère Gaud » - Restaurant « Le Petit Canard » 

 

 

   

Du canard de qualité

 

 


  

La ferme "La mère Gaud" s'organise autour de 2 sites : 

le premier à EXCENEVEX et le second à BALLAISON (site historique). A proximité du lac LEMAN, notre ferme d’Excenevex s’étend sur 40 hectares dont 5 consacrés aux parcours en plein air de nos canards.

Le reste est composé de prairies et de culture de céréales.

A 5km à vol d’oiseau, le site de Ballaison héberge les activités de gavage, de transformation et vente à la ferme.

  

  

Deux entreprises à taille humaine

 

 

 

La ferme « la mère Gaud » c’est actuellement 2 associés et 10 salariés qui maitrisent intégralement la chaîne de production. Dans le respect d’un savoir-faire de 40 ans, ils utilisent des recettes traditionnelles pour la transformation des canards, ainsi garantis sans colorants ni conservateurs.

Le restaurant « Le Petit Canard » a ouvert sa porte en 2002. Franck Tournel et 5 salariés mettent tout en œuvre pour vous faire apprécier ce savoir-faire avec des recettes simples et soignées.

 

 

En savoir plus sur nos canards

 

Nos canetons proviennent du couvoir de la Mésangère, dans le Maine-et-Loire (49)  De race Mulard (croisement entre mâle Barbarie et femelle Pékin), ils sont particulièrement adaptés à la production de viande et de foie gras de qualité.

Les aliments distribués à nos canards sont tous certifiés non OGM. L’aliment d’élevage est fabriqué dans notre exploitation à partir de 70% de nos céréales et 30% de tourteaux de colza et de tournesol (origine Rhône-Alpes). Le maïs du gavage provient aussi de notre exploitation à Excénevez, où il bénéficie d’un ensoleillement naturel permettant de limiter le recours au séchage artificiel.

 


PHASE DE DÉMARRAGE

• de 1 jour à 3 semaines

• En bâtiment chauffé

• Nourriture à volonté : aliments complets sous forme de miettes

 

Dès l’éclosion, les canetons sont reçus à la ferme ; nous les accueillons dans un bâtiment chauffé à 29°, puis cette température diminue progressivement jusqu’à l’âge de 3 semaines  Pendant cette période, l’aliment est présenté sous forme de miettes pour faciliter sa préhension par les canetons.

 


PHASE DE CROISSANCE

• de 3 semaines à 9 semaines

Accès libre au bâtiment et aux parcours enherbés

• Nourriture à volonté : aliments complets sous forme de granulés

 

Dès l’âge de 3 semaines, les animaux commencent à explorer les parcours herbeux aux abords des bâtiments.

Toutefois leur plumage n’est pas encore étanche : il faut donc limiter leurs sorties à quelques heures et éviter les jours de pluie.

A partir de 5-6 semaines, le plumage devient définitif et les canards préfèrent passer le maximum de leur temps dans le parcours enherbé.

Pendant toute cette phase, la composition de l’aliment reste quasiment inchangée, mais sa présentation évolue : les miettes cèdent la place aux granulés, plus gros, afin de stimuler le travail mécanique de gésier.

 

 


PHASE DE PRÉ-GAVAGE

• de 9 semaines à 13 semaines

Parcours extérieur (essentiellement)

• Rationnement horaire / aliments granulés + maïs

 

A compter de la 9e semaine et jusqu’à la mise en gavage, la phase de pré-gavage (ou jabotage) est cruciale.

L’aliment reste accessible en quantité illimitée, le principe est de procéder à une restriction alimentaire ( 2 heures continues / 1 fois par jour).

Le canard révèle alors son caractère glouton et améliore progressivement sa capacité d’ingestion : le jabot se détend et son volume augmente.

Cette phase est aussi l’occasion de procéder à une transition alimentaire grâce à l’incorporation progressive de maïs entier dans les granulés?

 


PHASE DE FINITION OU GAVAGE

• de 13 à 15 ou de 15 à 17 semaines

En bâtiments spécifiques : salle de gavage

Alimentation contrôlée / 2 fois par jour / maïs uniquement pendant 14 jours

 

Pour le gavage, les canards abandonnent le parcours herbeux pour intégrer la salle de gavage où les conditions d’ambiance sont maitrisées (éclairage doux, ventilation, musique...).

Cette phase d’engraissement vise à exploiter les capacités naturelles des canards à transformer l’amidon du maïs en graisse, stockée à la fois sous la peau et dans le foie (phénomène réversible).

Les canards sont abattus les 11, 12, 13 et 14e jours après la mise en gavage.

Dans notre laboratoire agrée CE, nous transformons uniquement les canards issus de notre élevage.

Dans le respect d’un savoir-faire de 40 ans, nous utilisons des recettes traditionnelles pour la confection de nos foies gras, confits, plats cuisinés, terrines, salaisons... et nos produits sont ainsi garantis sans colorants ni conservateurs.

 


CHEZ LA MÈRE GAUD,
NOUS MAÎTRISONS INTÉGRALEMENT LA CHAÎNE DE PRODUCTION,
DU CANETON À L'ASSIETTE.

Le petit canard
19, rue Henry Monnier
75009 Paris

Métro Pigalle [2,12] / Saint-Georges [12]
MAPS

Le restaurant est ouvert du mardi au samedi
De 12h à 14h30 et de 18h30 à 23h

RESERVATIONS

Téléphone : 01 49 70 07 95
E-Mail : lepetitcanardparis@gmail.com